25 Déc

Te regarder partir.
Attendre d’avoir le coeur qui bat suffisamment fort, de peur de te perdre de vue.

Me mettre à courir. Ralentir pour que tu ne m’entendes pas.
Voler ta main.
Te regarder à en oublier de me trouver une excuse
Sûrement te parler du temps qu’il fait 
Compter jusqu’à trois
En haut du grand plongeoir
Putain si tu savais comme elle me fait peur
La peur.
Mais combien tu la vaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :