8 Jan

Elle serait le calme éventé d’une vielle bouteille de rhum ambré, avec une rondelle de citron, pour donner un peu d’acidité à ses clin d’oeil.

Et moi j’aurais été un fond de bière, marié avant la fin de l’année, heureux avant la fin de ma vie.

***

Tout l’art de m’apostropher naît de ta façons de découper les syllabes quand tu souris

Derrière chaque sommelier se cache un Casanova. Regarder la robe, découvrir le parfum, discerner les saveur et tout recracher à peine mise en bouche.

Une minute, pour partager un parapluie, pour marcher dans la boue, pour rire d’un vieux. Pour montrer en une minute, la folie. Les défauts. L’insouciance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :