13 Jan

J’aurais été plus grand pour que tu lèves les yeux vers moi. C’est important personne n’a envie de baisser les yeux sur son amant.
J’aurais appris à fabriquer des pièces montées parce que ça force l’admiration
J’aurais aimé les silences, le soir, pendant que tu fais rien. Mais rien avec tellement de grâce.
J’aurais pleuré de t’aimer autant, pleuré en souriant, à me noyer entre tes bras pour que tu me retiennes

Cap.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :