9 Fév

Et sur la table basse, après une dispute, elle pourrait lire : « Ne me quitte pas. Pourquoi ? Parce que plus qu’une crème glacée, pour me consoler j’irais avaler la banquise. Et tu sais que je suis sensible au froid. »

Et quand je rentrerais le soir, je serais fou de joie, parce que je suis sûr que c’est le genre de fille à poser un tube de Sanogyl dents sensibles sur le post-it.
Furieuse encore, mais secrètement en train de rire.
Fière de sa répartie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :