21 Fév

Toi, les yeux lapidants
Un tête à tête entêtant
Je ne tiendrai pas
Une prise d’otage contre les murs de ton appartement
Des barrières mal barrées
J’ouvre les yeux sur le plus beau sourire que la terre n’ait jamais portée
Il m’imphiltre
Un face à face fascinant
J’ai chaud à force de fréquenter ton horizon
Embrasse moi
Mes mains sur ton visage
J’y sculpte en silence
Ma bouche qui te traverse
A la nage

Le triangle des Bermudes à côté
C’est une piscine municipale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :