27 Fév

T’avais quoi, la vingtaine un peu périmée.
Tu t’es senti un peu comme ça.
Les mains rancies, les yeux vitreux et le cœur qui a légèrement tourné.

Une boussole en carton qui bat, vite-fait mal-fait.

A Colin-Maillard dans sa direction
Tu vas te casser combien de fois la gueule pour aller la chercher ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :