8 Mar

Ne me laisse plus jamais seul avec toi qui ne m’aimes pas
Je ne m’en remettrai pas.
Enfin si. Les gens nous le répètent sans cesse qu’on s’en remet.
Je m’en remettrai.
Mais avec une belle prothèse qui me prendrait la moitié du corps.
Qui voudra d’un Quasimodo du cœur ?
Je m’en fou.
Remplis mes mains de ton visage
Je te jure qu’elle sont faites pour toi
Diseuse de mésaventures
Quand tu t’approches
Et que je n’ai plus rien à quoi me raccrocher
En silence je te regarde
Comme on cherche le soir les étoiles filantes en été.

Reste avec moi
Moi qui te regarde à ne plus savoir quoi faire de toutes ces images de toi
Accrochées partout dans ma mémoire
Moi qui ne fais que te parler. Mais qui le fais tellement bien
Moi qui ne suis personne. 
Et qui pour tes beaux yeux
Fabriquerai des souvenirs en noir et blanc
Pour qu’on y voit qu’eux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :