9 Mar

Quand tu as levé la tête vers moi la première fois, ça m’a fait l’effet d’une vraie première fois.
C’était aussi important que toutes les autres.
On se souvient du jour, de l’heure, de la saison, du temps…
Enfin moi je ne me souviens que du jour.
J’ai préféré consacrer le reste de ma mémoire à me rappeler tes yeux, marquant mon futur au fer rouge de leur obscure lumière aux parfums d’Atlantique.

Tu as fait jouir mon cœur en 3 secondes.
J’en ai eu le souffle coupé.
Je ne voulais plus me remettre à respirer.

Ma première fois avec ton visage. Je n’ai pas eu mal.
J’ai eu envie de recommencer.
Je me disais que c’était la meilleure des fois.
Ma première fois, emprisonné dans ton sourire
J’acceptais la perpétuité si tant est que les menottes soient tes mains sur mes poignets.

Tu n’imagines même pas.
Comment, quand je t’ai rencontré pour la première fois,
J’ai perdu connaissance

Publicités

4 Réponses to “”

  1. Mr Nobody mars 9, 2012 à 3:47 #

  2. lunasun26 mars 9, 2012 à 5:35 #

    Du « grand sismographe ».
    Merci 🙂

  3. sismographe mars 9, 2012 à 5:49 #

    Merci pour ce silence et pour ce commentaire
    J’espère qu’elle aimera tout autant que vous…

    • ame avril 24, 2012 à 3:44 #

      Je me retrouve dans chacun de tes mots. l’un à l’autre pour toujours. une confiance absolue et irremédiable. c’est beau de l’avoir vécu. au moins une fois. le tout est de ne pas trop regarder en arrière après au risque de tomber.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :