28 Mar

Tu imagines ? Dans quel état tu m’avais mis….
Ça faisait presque 8 mois que tu avais désorienté mon existence. Et là tu faisais irruption dans mon coeur.
Sur mon corps.
Sans prévenir.
Et je n’étais pas préparé à t’aimer à l’improviste. 
Mais tu faisais de ce jour, celui dont on se souvient sans avoir à le surligner dans le calendrier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :