24 Juil

Il y a les couleurs primaires. Tu sais, celles qui se mélangent pour ne former qu’une seule et même couleur.
C’est le quotidien. La norme.
Et toutes les autres elles ont des yeux imprimés « NF ».
C’est beau mais ça casse pas la baraque.
Et puis il y a toi. Tu portes deux couleurs qui refusent de se mélanger.
Je me demande s’ils lisent l’avenir. Si nous ne pourrons jamais être tous les deux.
Voués à une éternelle partie à trois.
Casser deux yeux.
Nous vairons bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :