25 Sep

J’ai essayé. De t’aimer autrement. Un peu comme tu le voulais.
Toi tu voulais qu’on s’aime avec une assurance vie.
Qu’en cas d’impact pas plus gros qu’une pièce de deux euros, au mieux on camoufle au pire on change de pare-brise.
Mais je suis maladroit mon amour, les vitres je les abîme, j’ai pas le permis et les histoires de pare-brise ne m’intéressent plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :