20 Déc

Tu étais là et tu n’as rien fait
Moi j’avais bien trop peur
J ‘avais le parkinson des yeux
Je regardais partout sauf sur toi
J’ai passé les 10 minutes à défigurer nos ombres qui, sur le sol encore trempé, avaient pris de l’avance sur nous
Je voyais ma main s’égarer sur toi

C’est pire que d’avoir 10 ans et de vouloir demander à une fille si elle veut bien sortir avec toi
Avoir 30 ans et vouloir lui demander si elle veut bien rentrer avec toi

Tu ne disais rien.
Je t’ai souris, mon ombre a embrassé la tienne
Nos corps se sont éloignés
Je t’ai regardé partir

Une autre femme est passée dans la rue et a piétiné ce qu’il restait de nous
Je suis remonté chez moi et j’ai regardé au travers de la fenêtre, mais tu n’étais déjà plus là.
Mon cœur a lâché du lest
Mais il ne s’est pas débarrassé de toi
Je me défenestrerai de lui même avant que tu ne puisses t’en défaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :