8 Nov

Rupture.
C’est sans doutes l’acte dévastateur qu’il soit donné de faire. En une seconde, tu as le pouvoir de faire mal, sans toucher, sans regarder, juste en quelques mots.
Pendant cette seconde tu es roi. Tu as les pleins pouvoirs. La monarchie absolue des sentiments.
Un roi fou, malheureux, perdu, hésitant.
Ton coeur bat de la même manière que lorsque tu lui as dit « je t’aime » pour la première fois.
Et pourtant cette fois-ci tu as vraiment l’impression que ça bat trop fort, que le manège tourne trop vite.
L’autre ne sera plus cet autre que tu connais.
Et tu ne seras plus le même à ses yeux.

Et là, après cet instant irréversible, tu vas douter. Pourtant tu étais sûr, tu as pesé le pour et le contre et tu as même fait le ridicule tableau des plus et des moins.
Tu es arrivé en conquérant et te voilà roi déchu, hésitant, incertain.
Le poids de la décision est trop lourd pour toi. L’autre est déjà un autre. Vous parlez fort.
Tu n’écoutes pas, tu penses, tu te demandes si au final ça en valait la peine, s’il n’aurait pas un moyen d’effacer tout ça.
Cette soudaine schizophrénie te fait peur.

C’est pourtant le dédoublement de personnalité le plus égoïste qui soit. Tu penses à toi.
Tu ne veux pas faire mal. Changer d’image aux yeux de cet autre qui te regardait comme personne d’autre. Voir la vérité. Assumer tes actes. Tu te dis que tu aurais fait un bien mauvais roi.

Tu vas perdre ton confort, tes certitudes. Tu vas être seul.

Faut-il revenir en arrière ? Peux-tu , veux-tu ? Et cet autre qui pleure, le coeur encore tout éviscéré entre tes mains, peut-il seulement oublier ?

Tu n’étais pas le roi, tu étais le bourreau. Tu cèdes en quelques minutes les pleins pouvoirs à l’autre. Et tu ne sais même pas pour quoi prier. Qu’il parte sans se retourner ou qu’il pardonne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :