26 Juil

« Tout ça commençait mal. La charpente d’une vie totalement bringuebalante, le corps à vif mais sans jamais le montrer.
La pudeur même d’exister.
Des blessures du paraître, celles qui ne se voient pas vraiment dont aux yeux des autres on ne peut pas souffrir « vraiment ».
La construction d’un être humain est pire qu’un tutoriel Ikea. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :