Nouveau livre en cours, petit extrait

26 Nov

« Aujourd’hui on veut mettre une capote sur tout.
Aseptiser les sentiments. Contrôler. Les habiter alors que ce sont eux qui s’installent. Tout le monde veut savoir. Moi aussi. Savoir les sensations. Savoir les émotions. Rentrer dedans. Pénétrer la vie. Vierge pas effarouchée. Elle se laisserait encore prendre. La ville ouvre ses cuisses et tout le monde ferme les yeux. Je suis là. Je vais la prendre. Toujours. À bras le corps. Il pleut sur le bitume et j’ai soif. Il flotte mais tout est désert.
Vaporeuse ville, t’y es pour rien mais c’est trop tard. Je suis déjà parti. Loin. Égaré. Égratigné.
Montréal comme un râle. Mon râle. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :