5 Juin

L’hiver est terminé. Le soleil doit briller un peu plus sur cet amas de toi, au pied du cerisier.
Les feuilles doivent commencer à pousser, à se pousser pour avoir la plus belle vue sur toi.
Je les envie un peu.
Bientôt les feux d’artifice, ceux de ton anniversaire.
Tu sais, moi, où j’habite, il y en a tout l’été.
C’est un peu comme un signe. Comme si tout de ce pays m’appelait à rester.
J’imagine ton regard dans les rues que je traverse tous les jours.
Tu aurais cette manière de tenir tes mains, lorsque tu marchais avec cette élégance innée, frappante, qui transformait les autres en passants, en second plan.
Aujourd’hui, c’est quand je ferme les yeux que plus personne d’autre n’existe à part toi.
Et je te regarde, avancer vers moi, ton sourire, ton regard et tes mains qui vont venir me rendre unique.
Jamais seule.
Dans 29 jours, c’est ton anniversaire, et je ne sais pas quoi t’offrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :