10 Nov

Pour que tu viennes m’enlever à ma réalité. Me sauver. Pour que je sois, au fond de tes yeux, plus précieuse qu’une vie après la mort. Plus indispensable qu’une paire de poumons.
Que je sois figée dans ta mémoire à te retourner sans cesse.  Être ton Orphisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :