28 Juin

C’est dans un prisme arbitraire. Quelque chose que tu ne contrôles pas. Tu as les deux mains sur le volant, et, comme quand tu étais jeune sur les jeux d’arcades, il t’a fallu un moment pour comprendre que tant que tu ne paies pas, tu ne joues pas.
Insert coins, c’est pour dire « parce que l’on a rien sans rien ».
Insert coïts
C’est juste parce que l’on ne croit plus en rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :