4 Juil

Tu peux agiter des poings autant que tu veux  les moulins ne brassent que du vent.
Tu te bats contre toi-même.
La gueule cassée. La brise t’a brisée. La bise t’a baisé.
Allez saute.
Va voir la mer pour te marrer.

Publicités

Une Réponse to “”

  1. elles juillet 12, 2016 à 3:33 #

    Là ça fait longtemps que tu n’as pas écrit … Ca vient de foirer ma pause au boulot 😉 ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :