12 Sep

Tu veux regarder au fond de moi. Mais ça ce sont les premières fois.
Pour y voir la mer
Pour y voir l’amer
Pour y voir ton sourire, taillé comme un silex, il fait naître la flamme
Aiguisé mais tranquille.
Je ferme le regard, comme une chute en plein vide
Pour y voir le silence
Pour y voir l’innocence
Des coupables silencieux
Je te plais.
Je ne cicatrise pas ou je cicatrise mal.
Je pourrai être le vair. Ou le vers.
À moitié plein ou à moitié vide.
Tu veux regarder au fond de moi. Mais il n’y en a pas.
Alors mon amour, tu sautes ou tu sautes pas?

Publicités

4 Réponses to “”

  1. Ariane septembre 23, 2016 à 7:11 #

    Tu as vraiment un don c’est dingue. J’aimerais savoir écrire comme toi !
    Je m’en lasse pas. Merci 😘

    • sismographe septembre 23, 2016 à 7:13 #

      Merci! Juste avant la fin de semaine c’est toujours apprécié. 🙂

  2. Christiane novembre 29, 2016 à 6:55 #

    Waouh! c’est génial! bravo vous avez une inspiration bien aiguisée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :