23 Sep

Il y a eu la première fois. On a fait semblant de conquérir le monde. C’est curieux cette impossibilité d’être normaux pendant les premières fois.
Le corps, au lieu de s’habituer, s’empare de tout ce qui l’approche. Assoiffé.
Il terrasse les angoisses, les peines, les doutes, les bonnes manières. Il a la belle manière du premier coup.
Il est le jeune premier qui a de l’expérience. Qui feint son expérience.
Il s’emballe.
Et ne voit pas la balle.
Tant pis.
Je veux la roulette rustre encore. À t’en dévaster les pensées. Je ne veux plus que tu penses.
Nous n’avons aucune chances, mais j’ai envie d’y foutre un pluriel.
Après tout, 6 coups, c’est baiser les probabilités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :