11 Mai
J’ai commencé à courir, comme happée par un souffle nouveau sans regarder où je mettais les pieds, les mains, le coeur.
Le coeur? Il est là pour faire beau. Il décore le reste de mon corps mais je n’arrive pas à le faire repartir. Comme les aiguilles des montres des défunts qui s’accrochent à la dernière seconde, puis qui s’immobilisent.
Il fixe, par intermittence, le spectacle de mon quotidien. Le spectacle de ces larmes matinales, de ces crises nocturnes, de ce silence le soir, de cette brosse à dents solitaire, errante.

Les brosses à dents , c’est le moyen le plus sûr de te rappeler trois fois par jour que tu es seul.

J’ai gardé la sienne dans le placard de la salle de bain. Pas comme si elle allait revenir, mais parce que je me suis séparée de tout et jeter cette relique serait le denier acte.
Je parle toute seule, aux meubles, au chien.
Je dis bonne nuit mon amour comme si rien n’avait bougé. Je me fais penser à ceux qui se refusent à redécorer la chambre de leur fille disparue il y a 5 ans.
Mais il n’y a pas d’écho dans les chambres des Petites Italies Montréalaises.
Alors je me mets à faire mille travaux, ma brosse à dents dans la gueule, pour éviter l’affront du miroir. Alors je m’endors entourant l’ordinateur de mes bras, me réveillant au contact du métal à trois heures du matin. Tous les matins.
Alors je mets de la musique pour que ne résonnent plus les minutes passées assise sur le champ de bataille.
Comme un mémorial sur lequel on pisserait bien, mais où l’on ne fait que pleurer les fleurs que l’on y mettra jamais.
Publicités

2 Réponses to “”

  1. Ariane mai 12, 2017 à 12:03 #

    Je suis en amour devant ce texte 😍

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :