12 Juil

Tu as pris les devants en entravant mes arrière-goût trop sentimentaux.
Je suis de celles qui s’acharnent à vouloir goûter l’exception qui confirme la règle, qui croient toujours que les élans du coeur sont des passions souveraines.
Au détour d’un regard différent, une vision d’apoplexie.
C’est plus fort que moi, c’est plus fort que toi qui ne le sais pas.

Si tu ne me cloues pas au sol, comment avaler ce corps, comment boire ce vin, comment faire de toi une religion?

La Bible m’emmerde quand elle ne sert qu’à caler les chaises d’un avenir incertain.
Dans mes pamphlets contre l’univers et l’amour redoutable de ceux qui n’ont rien à donner, pas d’évangiles. Pas de places pour sept, on est pas à la télévision quand même.
Tu veux un livre? Viens le faire naître entre mes doigts.
Athéisme avant-gardiste, quelque peu nostalgique des Poly, des Mono, des BDSM ( Bigots Démesurés Soumis au Miracle) je te le dis : je ne crois en rien de ce que je n’aurai pas vécu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :