28 Juil

Je prends une grande inspiration. Demain, demain. Demain il y a des traces de ta venue passée, des traces de doigts sur mes poignets, des feuilles dans tous les non-sens. Il y a ton cul posé sur le canapé qui ne regarde que moi. Les cris des gosses que nous n’aurons jamais. Les fleurs que tu m’aurais offertes. La photo de famille dans un cadre avec encore en dessous la photo de démonstration. Nous sommes plus beaux que la photo d’en dessous, c’est une satisfaction personnelle étrange, mais présente.
Les restes de cette bouteille de vin que nous n’arrivons plus à finir, les rires étouffés dans les draps. Tristan court après le chien. Tu veux du thé?
J’ai mal au bide.
Je retourne le vinyle pour encore, entendre Mile Davis fendre l’air avec son ascenseur, son échafaud. La cigarette fume seule sur la terrasse de la maison. Je dis la maison comme si nous avions un toit qui était le nôtre. Une sorte de paire de bras de béton pour consolider les couples. Pour dire «demain je serai encore là».
Il y a sûrement les fêtes de famille où nous avons le sentiment d’être complets. Les rires de ton père et la main de ta tante qui prend la mienne. C’est fou comme on s’attache à une famille qui n’est pas la nôtre, qui le devient et qui demain, peut devenir inconnue.
Pourquoi s’attacher si c’est pour être giflé de l’indifférence générale. Les Belles familles n’imaginent pas les plaies béantes qu’elles laissent macérer dans leur propre écho.
Il y a le sapin trop petit, les cadeaux mal emballés. Le petit caché derrière les autres que j’attends que tu ouvres depuis l’éternité.
Les hommes et leur whisky, les femmes et leur jeu de carte.
Il y a toi.
Ou peut-être est-ce moi.
Il y a ta main, sur ma joue, tes bras qui me serrent quand j’ai l’air de perdre pieds. Il y a ton envie de lire mon dernier livre. Je l’ai lu sur le canapé pendant que tu nous servais du thé. Tu as renversé le thé. J’ai arrêté de lire. Tu m’as demandé de continuer, laissant la flaque savoureuse sur le sol de la maison. J’ai souri.
Demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :