Archive | 9 Crimes RSS feed for this section
9 Août

J’ai peur. Ce n’est pas l’estomac qui est retourné, c’est l’ensemble du corps qui a tourné autour de l’estomac. Je me fais des nœuds marins. Je contorsionne mes sentiments. Et j’ai le mal de mer.

Un va et vient qui te déchire la trachée, qui cogne et résonne au fond de la cage thoracique.
Un poison de basse qualité qui se répand.
Je pleure de l’eau de mer. Dans ma bouche c’est dégueulasse.
Tout est dégueulasse.
Même l’air que je respire a des relents de silences renfermés.
Je voudrais tes mains. Pour calmer tout ça. Parce que toi tu as le sel magique.
Qui fait cicatriser.
Les autres sel c’est de la contrebande made in china.

Et je réalise
Que ce n’est pas parce que nous étions deux
Mais que c’était parce que nous n’étions qu’un.

13 Avr

Je sais qu’ils ont raison.
Ils le disent si bien que je « donne le bâton pour me faire fouetter ».

Enfin là, je viens de donner une forêt pour me faire lapider.
C’est pas grave tu sais, il y en a même qui pensent que je le mérite.
S’imaginant sans doutes que j’ai un cœur à toute épreuve.
Des larmes en carton.

Mais moi je n’y peux rien si je ne sais pas faire comme eux.
Je ne sais pas faire la demi-mesure.

Enfin si, au début.
Et puis après, avec toi en face, tu voulais que je fasse comment ?

Je ne sais pas.
Moi je suis bon à rien, sauf à t’aimer.