Archive | Définitions RSS feed for this section
14 Fév

Les yeux dans les yeux

Les yeux funambules, deux cascadeurs qui parfois s’aventurent dans les tiens, souvent manquent de se casser la gueule, régulièrement restent agrippés à la barre et qui n’osent même pas regarder en bas.

Publicités
14 Jan

– Je l’aime comme on aime les tartes aux poires.
– ?
– A vie.

8 Jan

L’électricité statique

Elle te regarde et tu te prends une décharge de 220 volts en plein corps.
Sans bouger, tu continues la conversation, les yeux rivés dans tes pensées où traversent en courant les portes, ascenseurs, murs de toutes les pièces qui meublent ton esprit.

2 Jan

Dès qu’elle me regarde, avoir l’impression d’un ventre défragmenté, une étincelle alors qu’elle respire à peine, suffisant pour déclencher une armée de chevaux de Troyes en pleine poitrine.

Et le jour où elle s’approchera, brûler tout entier.
Faiseuse de phénix.
Viens me réduire en cendres.

29 Déc

Impatient
Un (jour sans toi) pas cent.

25 Déc

Le mâle

Un corps à corps souvent en désaccord.
Va leur dire que le meilleur est à l’intérieur.
Je ne suis pas un gâteau.
Et quand bien même. Tu manges ce qui te fait envie et tu crois rarement sur parole ta grand-mère qui prétend que si, c’est bon, même si ça ressemble pas à un millefeuille.

Dans ma pâte brisée, avoir mal.

6 Déc

Faire la cour

C’est sprinter, s’essouffler, poursuivre, fuir, s’enfuir, accélérer, se précipiter, se presser, ralentir, boire un coup, repartir, avancer, détaler, foncer, se ramasser, transpirer, se dépasser.
Bref, c’est courir après toi… A côté de Usain Bolt.
Mais je suis optimiste.

3 Déc

Déclarer sa flamme 

Je n’ai jamais tant voulu que mes yeux prennent vie pour parler à ma place
Rétine imbibée d’essence, toi, un feu sans artifices
Le langage des signes : la combustion spontanée des paralysés du grand saut

2 Déc

Faire le grand saut

C’est effacer les 10 centimètres qui séparent ma main de la tienne
10 centimètres Suisse
Soit environ psychologiquement 25841 kilomètres

1 Déc

A fleur de peau

C’est quand le parfum de ta peau imprègne la mienne et que j’ai l’impression que la terre va éclore sur moi