Archive | Pour un ami RSS feed for this section
19 Déc

Qu’est-ce que tu m’as fait.
C’est mon ombre qui se barre

Je suis fendu. Je ressemble à un vase rabiboché.
Mais l’eau qu’on lui met se vide par les interstices de marbre.

J’ai tellement mal. J’appuie du plus fort que je peux. Mais ça pète de partout.
Je vais finir dans une brocante, au plus offrant.
A mendier tout l’amour du monde.

24 Juil

« Maintenant, je n’ai plus à regarder vers l’horizon. Tu n’es plus là.
Et je laisse s’échouer mon regard sur mes pompes. Funèbres. »

4 Mai

Une autopsie à blanc, sans anesthésie. Parce que te faire souffrir comme ça c’est crever sans dignité.
En blouse blanche. Sur la table. Une curée des sentiments.
Je suis ouvert, à vif, ceux qui vont le voir, ils vont en bouffer de tes sourires, de ta voix.
Parce que je suis sûr que même le moindre de mes recoins porte la trace de ton visage.
Je t’ai en moi. Je te quitte mais tout ce qui me compose ne le pourra pas.

Je transforme tout ce que je touche en larmes…
Mais quand je te pleure. 
Je n’ai plus d’air.

Ce sont des lames qui me pètent à la gueule